jeudi 25 septembre 2014

Les aventures de Flaxou le boulanger


Quand on est arrivés en Nouvelle-Zélande, Professeur Flaxou était malheureux.

Pas parce qu'il n'avait pas envie de partir, ou parce que le pays ne lui plaisait pas. Non. Parce qu'il y avait un truc qui lui manquait profondément.

Et ce n'était pas sa famille ou ses amis (désolée les gars), c'était LE PAIN.

Parce qu'il faut savoir un truc sur Professeur Flaxou, c'est qu'il a des goûts bien particuliers en termes de nourriture.

En fait, Flaxou aime tout, et Flaxou n'aime rien.

Il mange de tout, parce qu'il faut bien se nourrir, mais en fait, il pourrait bouffer des piles d'acides aminés que ce serait la même chose.

(En même temps, quand on avale sa bouffe en trois secondes chrono sans la mâcher, v'là les papilles atrophiées.)

Le rêve de Professeur Flaxou pour le futur (en plus d'avoir un troisième bras pour devenir champion de StarCraft) (ceci est vrai) c'est d'ailleurs qu'on invente des pilules qui te donneraient toute l'énergie d'un repas.

- Comme ça, au lieu de passer des heures à cuisiner et des heures à table à se faire chier, hop! Tu prends une pilule, et c'est bon!

(Alias "mon pire cauchemar", mais passons.)

Et, quand j'essaye d'expliquer à Flaxou que perso, si on vit dans un monde sans bouffe, j'aime autant me suicider direct, il essaye de me convaincre avec son argument majeur:

- Mais enfin t'imagines tout le temps qu'on gagnerait? J'aurais plus jamais besoin de quitter le PC!

(Car oui, le but principal dans la vie de Flaxou est "comment passer le moins de temps possible loin de mon PC".)

(J'ai dû menacer de le quitter pour qu'il renonce à son idée de pisser dans une bouteille au lieu de se déplacer jusqu'aux toilettes.)

(Et ce malgré un plaidoyer convaincant à base de "nan mais je la viderais régulièrement quand même, je suis pas un crado".)

Tout ça pour dire que c'est un peu frustrant de manger avec Professeur Flaxou. Parce que tu peux lui préparer les meilleurs plats du monde, et il les verra toujours juste comme un tas de carburant (à la limite un peu salé).

Mais il y a un truc, un seul aliment sur lequel Professeur Flaxou est plus impitoyable qu'un boss de la mafia et plus intransigeant qu'un professeur de maths, et cet aliment, c'est LE PAIN.

(Paye ton Français.)

Et la Nouvelle-Zélande, déjà que c'est pas trop le berceau de l'art culinaire tu t'en doutes, il faut bien avouer qu'en matière de pain, ils sont un peu à chier.

J'en veux pour preuve le rayon immense de pain du supermarché, qui te fait un gros faux espoir lors de tes premières courses:



(Han là là mais que vais-je bien pouvoir choisir?)

Avant que tu réalises que c'est UN RAYON ENTIER DE PAIN DE MIE.

(Sérieusement les gars, vous avez un problème.)

Alors oui, bien sûr, y'a bien les supermarchés pour riches (New World, c'est à toi que je m'adresse) qui essayent de te feinter avec des rayons en mode "ça déconne plus":



Et là t'es content, parce que tu vois des baguettes, des miches, et... mais... je rêve mais y'a du PAIN DE MIE FRAIS même dans ce rayon?

Ben oui.

En fait, les rayons "bakery" du supermarché s'adaptent à la clientèle du pays, et donc, on y trouve principalement ENCORE PLUS DE PAIN DE MIE.

Et la rare baguette qui pleure seule dans son coin, bah, pas de surprise, elle est dégueulasse.

(Tu t'attendais à quoi de la part de boulangers qui savent faire que du pain de mie, en même temps?)

Et là, t'as envie de me dire : "Bon Charlotte t'abuses, c'est normal qu'il soit dégueu le pain si tu vas l'acheter au supermarché, vas donc dans une boulangerie et arrête de chouiner". Et t'as un peu raison.

Mais bon, les boulangeries, en Nouvelle-Zélande, déjà faut les trouver.

Encore, à Auckland, c'est pas très compliqué, on trouve pas mal de chaînes qui font boulangerie/café/salon de thé, la plus connue étant Hollywood Bakery :




(Ne crie pas victoire trop tôt.)

Mais le pain qu'on y trouve est à peu près de la même qualité que celui du supermarché (en un poil plus cher). Donc, là encore : dégueu.

Sérieusement, je suis pas une ayatollah du pain (j'en mange d'ailleurs très rarement), mais le fait est que les Kiwis n'aiment pas le même genre de pain que nous.

Pour un Français, arrête-moi si je me trompe, mais un bon pain, il doit être léger, avec une mie pas trop dense mais qui sauce bien quad même, et, surtout, il doit être croustillant.

Tandis que, pour les Kiwis, le pain doit avant tout être moelleux.

Du coup, ben, toutes leurs baguettes sont molles. Les baguettes kiwies, c'est du pain de mie en forme de baguette. Y'a une croûte qu'est là pour faire joli, mais elle est toute caoutchouteuse, et dedans c'est que de la mie toute poreuse qui donne envie de pleurer.

Alors, en dernière solution, tu peux bien te rabattre sur des boulangeries françaises (il y en a quelques-unes à Auckland), mais bon, faut être motivé à :

1. Faire 15 bornes en voiture pour une baguette et trois croissants
2. Payer 20 dollars pour une baguette et trois croissants (c'est pas de la blague, c'est le vrai prix)
3. Manger tout d'un coup, parce que bonjour il y a 95% d'humidité dans ce pays et demain tout sera déjà moisi.

Du coup, Professeur Flaxou était malheureux.

Parce que son repas, son plat préféré, le truc qu'il mange un jour sur deux et des fois tous les jours, c'est : du pain et du fromage.

(Paye ton Français, volume II.)

Quand j'étais en Angleterre et qu'il vivait tout seul, je lui parlais sur Skype, et c'était invariablement ça:

- Je te laisse deux minutes, je vais manger.
- Tu manges quoi ce soir?
- Du pain et du fromage.
- C'est pas ce que t'as mangé hier?
- Si, pourquoi?
- C'est pas ce que t'as mangé avant-hier aussi?
- Oui, mais c'était différent. Hier c'était du pain avec du Chaussée aux Moines, et aujourd'hui c'est du pain avec du Comté.

(Ah bon ben ça va alors.)

Tu imagines donc un peu l'ampleur de son désespoir en arrivant dans un pays où on utilise le pain pour faire des sandwiches, et que le fromage, ça se mange avec des crackers.

(D'ailleurs, toute la rangée en face du pain dans les supermarchés, c'est une avalanche de crackers. Au blé, au céréales complètes, au riz, avec du gros sel, goût fromage, au romarin, ronds, carrés, grands, petits, on dirait une pub Benetton.)

(Là par contre, c'est nous qui avons l'air de gros nuls, avec nos trois pauvres Tuc.)

(Autre parenthèse rapide: les Kiwis mettent du chutney sur leur combo cracker + fromage, au début je me foutais grave de leur gueule, genre vos fromages ils sont tellement dégueu qu'il faut foutre de la confiture dessus pour masquer le goût, ha ha les ploucs, MAIS en fait c'est trop délicieux, donc respect.)

Donc Professeur Flaxou, triste et seul, goûtait au désespoir du pain mou.

Jusqu'à ce que je lui offre une machine à pain.


(36 15 meilleure femme du monde.)

S'en sont suivis des mois d'expérimentation, à base de divers types de farines, divers dosages d'eau, plusieurs modes de cuisson différents, et des techniques de levage plus ou moins ratées, jusqu'à ce que, victorieux, Flaxou arrive enfin à faire du pain comme en France.

Et bon, je vais pas trop me plaindre, parce que sérieusement, son pain, il déchire (et même quand, comme moi, on ne mange pas de pain avec les repas, c'est difficile de résister à grignoter un croûton quand il sort tout juste du four et que le beurre fond dessus).

Mais je vais quand même me plaindre un peu, parce que d'embaumer la maison avec une odeur de pain frais c'est bien joli (et c'est sympa aussi de voir Flaxou occuper d'autres pièces de la maison que celle où se trouve son PC), mais y'a quand même des côtés négatifs à cette nouvelle manie du pain.

Déjà, ça rend les repas un peu monotones:

- Tu veux manger quoi ce soir?
- Du pain avec du fromage.
- Mais c'est ce que t'as mangé hier!
- Ben c'est ce que je vais manger aujourd'hui.
- Et moi alors?
- Ben j'te file 10 dollars, va t'acheter un Thaï.

Et ça rend les courses un peu tristes:

- .... Et puis cette semaine je pensais faire du poulet rôti avec des légumes au four, ça te va?
- Ouais, mais achète juste le poulet. Je le mangerai avec du pain.
- Donc en gros, je fais les courses que pour moi, c'est ça?
- Oui. 
- ...
- Ah non! Il me faut de la levure. 
- ...
- Plein. 

Bon, l'avantage, c'est que le budget courses est vachement moins élevé.

Ajoute à ça que Flaxou brasse désormais sa propre bière depuis son anniversaire (36 15 meilleure femme du monde, volume II) et tu comprendras qu'en fait, le budget courses de son côté du couple se résume à de la farine, de la levure, et plein de fromage.

(C'est un mari économique, faut l'avouer.)

Et oui, j'avoue, c'est sympa d'avoir de la fougasse à manger avec la soupe, et c'est cool aussi de faire des soirées pizzas/tartes flambées avec de la pâte maison:




(Professeur Flaxou contemple sa création.)

(Je le trouve souvent assis devant le four quand je rentre du boulot, en train de regarder son pain lever.)

(C'est un peu son émission de télé-réalité à lui.)


Mais quand même, il y a un léger, très léger inconvénient à la nouvelle manie boulangère de Professeur Flaxou:

IL Y A. DE LA FARINE. PARTOUT.

Et on dirait que c'est de la farine qui est magiquement invisible pour Professeur Flaxou, mais visible pour tous les autres gens de la maison.

Du moins, c'est la seule explication que j'aie trouvé au fait que des fois, je rentre du boulot, je vois la cuisine en mode "Magie de Noël":



 Et quand je vais engueuler Flaxou, je le retrouve devant son PC comme ça:



("Farine? Quelle farine? Nan mais tu te fais des films")

(Ça m'énerverait vachement si ça sentait pas aussi bon)

4 commentaires:

  1. Ton article est enorme! Je me marre toute seule dans mon bureau! mais je ne suis pas une fan de pain, mais c'est vrai que quand tu peux pas en trouver du potable, ca commence a manquer! Aux USA il m' a fallu 1an pour trouver la boulangerie! Et en ecosse 2mois! Mais oui tu viedes ton compte en banque a chaque pain de campagne que tu veux!

    RépondreSupprimer
  2. Ouvrez votre propre boulangerie en pratiquant des prix raisonnables, faites-vous des couilles en or et devenez les nouvelles égéries de tous les expatriés de Nouvelle Zélande.

    Juste une suggestion balancée comme ça, hein.

    RépondreSupprimer
  3. Ca plairait à mon homme qui ne veut que du pain moelleux quand je le préfère croustillant...

    RépondreSupprimer
  4. Donc le pain, check.
    Mais, le fromage, vous trouvez du bon fromage ?
    Parce que sinon, il ne te reste plus qu'à lui offrir une vache et une chèvre... 36 15 meilleure femme du monde, volume III ?

    RépondreSupprimer