mercredi 27 août 2014

Brève diététique


(Hors de ma vue, suppôts de Satan!)

Et donc comme je rentre en Alsace en octobre je voulais faire un régime.

Rapport au fait que :

Petit un : En Nouvelle-Zélande, l’hiver, on se fait chier, du coup c’est un peu la fête du slip mou à la maison (ajoute à ça que j’ai pas fait de sport depuis 2007 et tu comprendras mon souci).

Petit deux : Si je rentre en France avec un poids supérieur à celui avec lequel je suis parti, ma mère elle va me tuer. (Bonjour, je suis une adulte.)

Petit trois : Je vais me gaver de pinard et de foie gras jusqu’à m’en faire péter l’élastique, alors autant prendre de l’avance.

Et donc je fais du sport des balades au Mount Wellington avec ma coloc Maria, qui est plus ou moins tout le temps au régime et donc plus ou moins tout le temps en train de briser son régime.

Et, disons-le, ça n’aide pas non plus que Maria considère tout type de bouffe comme « healthy », et ce malgré les cours de nutrition qu’elle a pris en arrivant en Nouvelle-Zélande (car il semblerait qu’au Brésil, comme en Alsace, le mot d’ordre soit : « le gras c’est la vie »). Donc c’est difficile de garder la ligne avec une logique du type :

- Tiens, tu fais des œufs au plat pour le dîner ?
- Oui parce que je suis au régime, donc je mange juste des œufs au plat avec du pain.
- Donc t’es au régime et tu manges du jaune d’œuf (qui est genre 90% de lipides) cuits dans du beurre, et du pain ?
- Ben oui, c’est naturel, donc ça fait pas grossir.

La même logique s’applique donc pour le beurre, le miel, le sucre, la crème (« c’est fait à base de lait donc ça fait pas grossir » (sic)) et je te passe la logique de Maria sur le chocolat :

- Je suis au régime, donc je vais freiner sur le chocolat.
- Mais tu sais Charlotte, tu peux encore manger du chocolat noir. C’est même conseillé pendant un régime ! 


- Si, je te jure ! J’ai lu sur Internet que le chocolat noir, tu peux en manger tant que tu veux, parce que ça fait maigrir.


- Non écoute Maria, si le chocolat faisait maigrir, on aurait toutes beaucoup moins de problèmes.
- Nan mais pas tous les types de chocolat ! Juste le chocolat noir.
- Le chocolat noir a moins de calories que les autres, c’est vrai. Donc potentiellement, il fait moins grossir, mais ça ne fait pas PERDRE du poids d’en manger! 
- Mais si ! Le cacao a des molécules qui font brûler les calories ! C’est ça qui est génial ! C’est pour ça que quand je suis au régime, je mange plein de chocolat noir.

Eh ben, faut prévenir les nutritionnistes.

- Et ça marche bien, tes régimes ?
- Non, mais moi c’est ma morphologie, j’ai beaucoup de mal à perdre.

(Sans déconner.)

Mais bon, du coup, il faut avouer que Maria a au moins une bonne excuse pour ne jamais tenir ses régimes, alors que moi, c’est vraiment juste du manque de volonté pur et simple.

Pour preuve, un petit résumé de toutes mes tentatives de régime :

Semaine 1 : - Nan mais franchement-an j’comprends trop pas ces meufs qui décrochent super vite de leur régime-an, j’veux dire c’est quand même pas SI compliqué de faire attention quelques semaines, nan ? Regarde, moi je fais gaffe depuis 1 semaine, j’ai perdu presque 1 kilo déjà ! Et puis j’me sens tellement mieux-an, tellement plus légère, mieux dans ma peau, je dors mieux, enfin c’est super quoi ! 

Semaine 2 : « Okay je crève la dalle, mais bientôt je serai belle et svelte et ma vie changera du tout au tout ! Bientôt je rentrerai dans tous mes vieux jeans et peut-être même que j’aurai de la place à revendre, aha ha ! »

Semaine 3 : « Putain j’ai faim. Sa mère j’ai faim. Comment j’ai trop la race de faim. »


(Semaine 3 du régime, une illustration.)

Semaine 4 : « Vas-y fuck les crudités, fuck la soupe, fuck les légumes grillés à la sauce tomate et le riz nature. La vie est trop courte, donne-moi un burger avant que je crève la gueule ouverte. »

Semaine 4 + 1 jour : « Je ne regrette rien. »

Semaine 4 + 2 jours : « Je regrette tout. »

Semaine 4 + 3 jours : « Oh et puis merde, foutue pour foutue. »


(Je dis "bienvenue" aux triples pontages!)

Semaine 5 : - Dis donc Cha t’étais pas au régime ?
                  - Hmmmmm ? (Dit-elle la bouche pleine de chips)

Donc c’est la galère, je ne te le cache pas.

Mais heureusement, pour tenir mes résolutions, je peux compter sur la pas-douéitude le soutien de Professeur Flaxou, fidèle a lui-même, qui, quand je lui dis ça :

- Flaxou, quand tu vas faire les courses, prends-moi une tranche de potiron, je veux me faire de la soupe.

Se pointe consciencieusement à la maison une heure plus tard avec un potiron ENTIER (et qui plus est un potiron GEANT) (sérieusement, le truc faisait la taille d’un terrain de foot) en me disant :

- Y z’avaient plus de tranches.


(Comme je suis heureuse d'avoir épousé cet homme.)

Donc c'est festival de la citrouille à la maison depuis trois jours, j'ai fait de la tarte, j'ai fait du gratin, j'ai fait cinq litres de soupe, tout va bien.

Mais je perds quand même rien.

Pourtant je mange plein de chocolat, je comprends pas.

(Moi aussi je dois avoir un métabolisme lent.)

3 commentaires:

  1. Le problème de faire du sport / des ballades... c'est que ça donne faim !
    J'aime beaucoup la façon qu'a Maria de voir les choses :)

    Tu rentres en Alsace pour des vacances ?
    En fait, tu veux rester en Nouvelle-Zélande toute ta vie ?

    RépondreSupprimer
  2. C'est ca mon probleme je ne mange pas de chocolat! Je me disais aussi y a un truc que j'avais pas compris! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Si elle t'assures que c'est prouvé ! Qu'es-ce qui te dis que c'est pas une erreur de jugement des diététiciens et médecins Européens, hein ? HEIN ?

    Si ça se trouve, c'est pas le chocolat qui fait grossir, mais les noisettes qu'il y a dedans.

    RépondreSupprimer