vendredi 22 juillet 2011

La foire de Strasbourg, tout le monde y accourt

(La photo la plus géniale du monde!)

Donc, comme j'en avais pas eu assez des machines qui veulent ma mort, je suis retournée à la Foire.

J'ai compris récemment que, quand je dis la Foire, les gens pensent "la foire aux bestiaux", et que je ferais mieux de dire "la fête foraine". Mais chez moi, quand j'étais petite, y'avait la Foire qui venait une fois par an sur le parking de la salle Théo Faller, et y'avait un carrousel où il fallait attraper le pompon, des jeux où il fallait dégommer les boîtes de conserve, des auto-box, une minuscule chenille qui allait AU MOINS à 20 km/h, et une pêche au canard, même qu'une fois j'ai gagné un poisson, j'étais trop heureuse, et deux jours après il était mort et mes parents m'ont fait croire qu'il avait sauté du bocal et s'était évadé dans la Weiss. (Alors que la maison est à un kilomètre de la rivière, prends-moi pour une teu-bé.)

Ben la foire à Strasbourg, c'est pareil. Tu ajoutes environ trois hectares de superficie et un million d'attractions, mais sinon, c'est pareil. Y'a toujours des auto-box, des carrousels, des stands où il faut faire tomber des choses des étagères, des pêches au canard et des poissons rouges qui n'ont plus très longtemps à vivre.

Y'a aussi des machines qui font genre elles vont te faire gagner un IPad (mais en fait elles vont juste te prendre tes sous - en fait c'est à peu de choses près la même démarche qu'Apple), des labyrinthes de miroirs, des sortes de roues pour hamster combinées avec des arbres à chat, mais en fait c'est pour les enfants, des magnifiques détecteurs où tu mets ta main et ça te dit si tu es fidèle, sexy, infidèle ou puceau (une analyse fiable à 100%), des gongs à fracasser avec un marteau qui te disent à quel point t'es super fort (c'est sûrement pour te réconforter d'avoir eu "puceau" à la machine d'avant), des petits trains pour les enfants avec des décors tellement mal dessinés qu'ils vont en faire des cauchemars pendant trois mois, et des étalages de bonbons tellement immenses qu'ils ont failli causer un infarctus chez Professeur Flaxou.

Faut savoir que Professeur Flaxou aime les bonbons à un point qui est à peine concevable chez une personne adulte. Je l'ai vu manger un kilo de bonbons en une seule fois, et ne pas prendre ne serait-ce qu'un gramme en plus. (La génétique est vraiment une sale pute.)

- Oui mais après j'ai eu vachement mal au ventre,

Se défend l'intéressé. Moi je dis : sans déconner! T'as eu mal au ventre après avoir ingéré un kilo de Schtroumpfs? C'est vraiment étrange, dis donc oh là là.

Et y'avait aussi le stand "chez Caroline", avec Caroline qui devait être une multi-millionaire, parce qu'à chaque fois qu'on passait devant son stand, on voyait des dizaines de gens qui faisaient la queue pour choper un ticket de tombola, et gagner des magnifiques peluches Diddl, Kalachnikovs en plastique, et autres mini-motos de trial. (Tu pouvais aussi gagner des Wii-motes, ce qui est vachement cool... sauf si t'as pas de Wii.) (Au moins, les briquets Zippo, tu peux les utiliser indépendamment.)

Je tiens aussi à faire remarquer, pendant qu'on y est, les décorations des foires : sachant que les attractions sont un peu toutes les mêmes, les forains décident souvent de se choisir un thème afin de sortir du lot. Mais comme ils ont moyennement d'imagination, on a trois thèmes, déclinés à l'infini :

- Le thème "Mon enfant de cinq ans a copié ses images de Disney sur ma caravane, du coup tous les personnages ont l'air de sortir d'un horrible accident de la route".
- Le thème "Les années 80 c'était tellement génial que j'ai décidé de garder ma déco disco fever jusqu'à ma mort".
- Le thème "Des nanas à poil PARTOUT".

Vérifiez près de chez vous, je suis sûre que ça se recoupe.

Enfin, nous, on était pas allés à la foire pour s'imprégner des odeurs de pomme d'amour et de la décoration soft porn, mais bien pour faire des manèges à sensation.

Alors, faut savoir que, dans notre bande, y'avait plusieurs niveaux de courage envers les manèges à sensations. Au niveau 100 de la bravoure, on a Cyril, qui était le seul à braver le manège le plus horrible de toute l'histoire des manèges. D'ailleurs on était tous persuadés qu'il allait mourir (sauf Christine, apparemment) :

video

Ensuite, au niveau 70 de la bravoure, on a Clémence, Tki et Professeur Flaxou, qui ont tenté le manège qui te renverse dans tous les sens et qui te fait faire des loopings.

Au niveau 50 de la bravoure, on a Christine et moi, qui étions d'accord de faire les manèges qui te mettent pas la tête en bas. Genre le machin avec les sièges qui tournent et qui montent, qui faisait tellement pas peur que Tki s'amusait à nous faire des coucous Miss France pendant toute l'attraction.

(C'est tout un art)

On a aussi osé l'attraction baptisée par nous "le rond qui saute" (qui s'appelait en réalité "Tagada", quelle faute de goût). Ce manège, c'est assez space : en fait tu rentres dedans, et ensuite tu t'accroches de toutes tes forces pour pas mourir éjecté sur les gens en-dessous de toi. J'ai d'ailleurs ici une sélection de photos floues, mais complètement épiques : par exemple, là c'est la photo où personne n'a les fesses qui touchent le siège.


 Et là, c'est la photo où on dirait qu'on est des naufragés du Titanic.
(Si tu sautes, je saute.)

Et puis, au niveau 10 de la bravoure, on avait Nono, qui était d'accord de faire des attractions du niveau 50, mais qui a hurlé TOUT DU LONG. (D'ailleurs, c'est bien simple, sur toutes les photos, on a des gens divers qui rigolent, et Nono qui hurle.) Mention spéciale au manège qui tourne, où on a bien cru la perdre :

- Tout le monde va bien?
- NOOOON!
- Vous en voulez encore?
- NAAAAAAOOON !
- Ok, alors c'est parti pour un deuxième tour!
- AAAAAAAH!

D'ailleurs, j'ai même un extrait sonore pour vous prouver que je ne mens pas.

video

On a aussi passé toute la soirée à se moquer d'elle, certes, mais c'était de bon cœur.

 (Ça touuuurne!)

Et, en dernier, au niveau 1 de la bravoure, on avait Manon, qui a passé la soirée à tenir les sacs de tout le monde. (Mais je lui mets un niveau 1 de la bravoure parce qu'elle a osé manger les tartines flambées de la Foire, et ça, ça prouve déjà quelque chose.)

On s'est quand même bien marrés, même si y'avait plein de monde, que les manèges donnaient la gerbe, et qu'en fin de soirée il faisait tellement froid qu'on avait tous sorti les pulls à capuche.

 
Mais ça nous laisse réviser nos poses de gangsta rappeurs. Tout n'est pas perdu.


PS : J'ai tiré au fusil à pompe (à air comprimé et sans recul, Ok ben tout le monde peut pas être parfait) et j'ai eu TOUTES LES CIBLES! J'ai vachement moins peur d'une attaque de zombies, d'un seul coup.

3 commentaires:

  1. À Nancy pour le Air Max ils rajoutent un petit bonus, tu passes à douze centimètres des arbres de la place, ce qui est formid' parce que si tu te fais pas éjecter au moins tu peux te faire décapiter.

    Mais sinon tout pareil, vu que euh bah c'est la même foire on dirait bien.

    Et sinon sinon les photos sont top-moumoutes et j'ai rien à ajouter.

    RépondreSupprimer
  2. Charlotte, je te déteste.

    RépondreSupprimer
  3. Génial!!! Tout comme cette super aprem avec vous!! :D

    RépondreSupprimer