vendredi 7 janvier 2011

Boule de neige et jour de l'an et bonne année grand-mère


Pendant ces vacances, j'ai pas arrêté de dire que j'allais réviser, et en fait j'ai jamais révisé. Avant Noël c'était trop tôt pour réviser (après deux semaines j'aurai tout oublié, me disais-je avec mauvaise foi), et ensuite c'était Noël et j'avais le cerveau trop plein de foie gras pour réfléchir.

Et encore ensuite c'était le moment de partir pour la Savoie avec Professeur Flaxou, trois jours dans la nature à faire du sport pour perdre tous les kilos de Noël. Et comme deuxième bonne résolution avant l'heure, moi, pleine d'espoir et d'illusions, j'ai embarqué tous mes cours en disant "je réviserai dans la voiture".

Alors déjà je me suis fait avoir, parce que c'est moi qui ai conduit les deux tiers du trajet. Et quand j'en ai eu marre et que j'ai donné le volant à Professeur Flaxou, devine quoi? Il faisait nuit. (C'est qu'il était déjà quinze heures, avec tout ça.) Moi, pas démontée pour un sou, j'ai prononcé l'énormité suivante :

- C'est pas grave, je réviserai à l'hôtel.

Moui moui. Sauf que le premier soir à l'hôtel j'étais fatiguée de la route alors j'ai dormi, et le deuxième soir à l'hôtel j'étais fatiguée des raquettes alors j'ai encore plus dormi. Et sur le trajet du retour c'était re-belote avec la nuit, mais bon c'était un peu les circonstances exceptionnelles, y'avait déjà plus aucune lumière à 14h30. (Heureusement qu'ils ont beaucoup d'argent, les Suisses, parce que sinon je te raconte pas la déprime de vivre dans leur pays.)

Et comme j'ai mentionné les raquettes et que je vais t'assortir cette mention d'une magnifique photo de derrière les fagots


(ta taaaam)

tu pourrais penser qu'au moins on a tenu notre première résolution qui était de faire du sport.

Bon, du sport, ça, on en a fait. Quatre heures de raquettes SANS BATONS (la folie!) sur des pentes comme ça, ça use les jambes. En plus il faisait un froid de canard boiteux, alors youpi les calories qui fondent comme neige au soleil.

(Professeur Flaxou est la sensualité incarnée - surtout quand il est habillé comme s'il allait cambrioler une banque.)

Et puis bon, c'était super chouette, comme rando. On était tout seuls, y'avait plein de jolie neige partout, bon ensuite Professeur Flaxou s'est fait renverser par des chiens de traîneau, mais à part ça on s'est bien amusés. Et même la partie avec les chiens de traîneaux, elle m'a beaucoup amusée. Professeur Flaxou moins, il a vu la mort de près, même qu'il a encore une croûte sur le tibia et qu'il est persuadé que ça va lui faire une défaillance générale du système immunitaire (bonjour, mon copain est un psychopathe).

Donc le sport, c'est fait. Sauf que du coup on s'est permis un peu n'importe quoi au niveau culinaire. Le menu des trois jours, c'était :

1er jour : à midi, Mac Do sur une aire d'autoroute suisse (VINGT-DEUX EUROS! Mais on voit qu'ils ont de la thune les Suisses hein!) (Maudite soit ma capacité nulle à convertir les francs CHF.) et le soir, fondue (au Madère!) 2ème jour, à midi des sandwiches (presque diététique) et le soir de la tartiflette (hum hum). 3ème jour, à midi, des frites et des choses en viande plongées dans la friture, et le soir j'étais chez ma maman alors j'ai mangé de la soupe parce qu'il faut pas déconner non plus.

Bon, on a pas fait que bouffer pendant nos mini-vacances, hein. On a aussi visité Chambéry et Annecy, et même que Annecy j'y passais mes vacances quand j'étais toute minuscule, et le seul souvenir que j'en ai c'est qu'un jour j'ai vu un cygne, et je voulais lui faire un câlin (parce qu'en cette époque bénie j'aimais faire des câlins à un peu toutes les créatures vivantes : les chevaux, les chenilles, les limaces, les chiens enragés, les anacondas, même des fois ma soeur) et le cygne il s'est jeté sur moi et il m'a pincé au bras, même que j'avais un bleu. (Les volatiles me détestent. Le cygne, le faisan, tout se recoupe.) Et là, quand on visitait Annecy, j'ai revu des cygnes qui me narguaient du haut de leurs longs cous de merde. Alors je leur ai jeté des boules de neige et c'était bien fait pour leur gueule.

 (Là c'est moi qui jette les boules de neige aux cygnes)

Donc, à part ma revanche envers la gent ailée d'Annecy, c'était les résolutions foirées sur toute la ligne.
Alors du coup, à Nouvel An, j'en ai pris aucune. A la place j'ai bu du punch et j'ai mangé les fruits (c'est horrible de manger les fruits du punch! On dirait y'a pas d'alcool et en fait y'en a plein! Après les gens se moquent de toi! C'est nul! Il faut dire les choses aux gens qui savent pas!).

Pour nouvel an j'étais chez Tki (un mec que vous connaissez de la perle du mois). En vrai son nom c'est pas Tki mais personne l'appelle par son vrai nom alors c'est pas moi qui vais commencer. Et ça se prononce comme "t'es qui", parce que personne sait qui il est, même au sein de se propre famille. (Ça paraît triste comme ça, mais c'est parce qu'il a deux frères, c'est pas ses jumeaux, mais on dirait. C'est comme des triplés qui seraient nés avec plein d'ans d'écart. C'est les parents qui se sont dit "le premier il est bien, ne changeons pas la formule", sûrement. Mais du coup ils les confondent. Alors ils les appellent "t'es qui?" et ils doivent décliner eux-mêmes leur identité.)

Et aussi j'ai parlé à des gens que je connaissais pas (+1 pour la vie sociale cette année), on est allés dehors tirer des pétards et on a failli mettre le feu au balcon d'un mec qui habitait juste au-dessus de chez Tki, mais heureusement ils étaient chez eux. 

Et ensuite on a joué au Time's Up où c'est pas toi qui choisis parce qu'il y a des cartes, mais personne connaissait les titres des films ou des chansons. ("Les trompettes de la renommée", non mais franchement.)

Et puis on a décidé d'écrire les questions nous-mêmes après que Cyril ait fait deviner la chanson "prendre un enfant" par "C'est le sport principal au Vatican". Alors on devait tous écrire trois personnages connus, et Tki à passé la soirée à dire "Jacques Cousteau" à chaque réponse et même pas il a mis Jacques Cousteau comme personnage, trop nul. Et aussi Cyril avait mis Hu Jin Tao et personne savait qui c'était à part Cyril. (Même moi j'étais plus tout à fait sûre alors que je suis en Relations Internationales, la honte sur toute ma descendance. Pour te dire le niveau, moi dans mes propositions, j'avais mis "Batman".)

Et ensuite il était quand même six heures du matin alors on est rentrés par le premier tram (le chauffeur du tram avait l'air trop heureux de commencer l'année en conduisant des bourrés partout dans la ville). 

J'étais quand même vachement fière d'avoir tenu aussi longtemps, vu que d'habitude mes nouveaux ans ne dépassent pas trois heures et demie, mais bon je m'étais un peu dopée au Guronsan juste avant de venir à la soirée. (Le Guronsan, si tu connais pas, c'est le meilleur allié de tes exams (ou des tes gueules de bois, selon le type d'étudiant que tu es), c'est un concentré très fort de beaucoup de caféine et de beaucoup de vitamine C, c'est un peu comme de boire trois Red Bull, mais sans l'horrible goût de chewing-gum fondu.)

Et avant d'entrer dans le tram (alias "le piège" parce que bonjour le premier tram du matin du 1er janvier) j'ai prié très fort, et peut-être que le grand esprit ou Alfred Hitchcock m'a entendu, parce qu'on est entrés dans le tram et y'avait AUCUNE FLAQUE DE VOMI. La chance de cocus quoi.

Et bon ensuite on a pris le tram avec les filles qui étaient habillées avec des paillettes et qui avaient des yeux de panda à cause du maquillage qui avait coulé, et avec les gars qui se tenaient la tête à deux mains en faisant des bruits de "haaan mais pourquoiiiii?" et avec des gens qui pétaient la forme parce qu'ils rentraient de boîte. C'était facile à déduire, ils se hurlaient dessus alors qu'ils étaient à cinq centimètres l'un de l'autre.

- EH MEC ON A PASSE UNE BONNE SOIREE NAN ?
- QUOI ??!

Et puis bon ensuite on est allés dormir parce qu'il était sept heures du matin alors faut pas déconner non plus.

C'était un bon début d'année. 

(Bon du coup j'ai pas révisé du tout, on verra si ça va rester un bon début d'année quand je serai à la rue. Mais je pense que oui, même là, oui.)

 (Un bateau vandalisé à Annecy - sûrement un coup des cygnes)

3 commentaires:

  1. chevelure-exquise7 janvier 2011 à 04:11

    C'est nul de fêter sans toi! Là où j'étais ils se sont couchés a 4h! TOUS! Moi je pétais la forme et eux a 4h ils dormaient. Honte sur les footballeurs!

    RépondreSupprimer
  2. Il y a quelques jours mon GPS m'a fait faire la route depuis le Sud de l'Italie jusqu'à la Belgique en passant par ... Kaysersberg (c'est le genre de détour que t'es content de faire, même sur un trajet de 23 heures)! J'ai même vu le château, j'étais toute excitée dans la voiture (à défaut de trouver un autre adjectif...)! C'est joli Kaysersberg... Mais je n'aurais jamais cru qu'on pouvait amener internet dans un bled aussi perdu! :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai jamais autant ri à la lecture d'un article!
    Rien que d'imaginer quelqu'un jeter des boules de neiges sur les cygnes...

    RépondreSupprimer