dimanche 3 janvier 2010

Et surtout, la santé !



Pour fêter cette nouvelle année, mon premier rêve de 2010 (l'année de la saucisse). Je me suis dit que ça annoncait bien la couleur pour le reste de l'année.



On allait chez le père de Professeur Flaxou, qui habitait plus sur une île perdue au large de l'Afrique, mais dans le Sud de la France (c'est tout de même moins exotique) et puis on allait dormir, mais je me levais très tôt le matin pour aller dans le village à cause de la manif.

(Vous avez vu comme la France m'empoisonne à distance ?)


Seulement, comme c'était très tôt le matin, je me disais "Oh ben c'est pas la peine de mettre des habits alors, personne va me voir !" Donc à la place de m'habiller, je restais dans ma tenue de dodo (Culotte Petit Bateau + T-Shirt offert par les profs de mon séjour linguistique, à thématique"la Pologne, ouah comment ça déchire") et je partais pour le village à travers la forêt, mon sac de couchage sur l'épaule.


(Heureusement, on était en été dans mon rêve, donc je me gelais pas trop les miches. Je garde quand même un minimum de confort températural dans mes rêves.)

Mais le temps que j'arrive au village, j'avais sommeil, alors du coup je me couchais sur le trottoir dans mon sac de couchage et je m'endormais.
Et quand je me réveillais, il y avait un grand soleil et j'entendais les bruits de la manif qui s'approchaient, et je me disais "Ils vont passer par ma rue".

Et là d'un seul coup je me suis dit "Ah mais ! Je peux pas rester là à dormir par terre ! Ils vont me prendre pour une clocharde !" (Se dit-elle après avoir passé la matinée à ronfler la tête dans les vieux chewing-gums et les mégots de clope froide.)


Donc du coup je voulais rentrer chez le père de Fla, mais soudain, deuxième réalisation : "Ah mais j'ai pas d'habits ! Tout le monde va voir ma culotte !"


(Pendant ce temps, la manif se fait de plus en plus proche, on peut maintenant entendre distinctement "Si tu savais ta réforme ta réforme ta réforme où on s'la met". Suspense.)


A ce moment-là j'ai décidé de faire un truc super logique et raisonnable : je me suis mise dans mon sac de couchage, et je suis rentrée comme ça, en sautillant tout le long du chemin comme un Animorph-kangourou.


(Mon nouveau but, pour 2010, c'est de rester toujours très distinguée dans mes sujets d'écriture.)




PS : Et bonne année à tous ! J'espère que vous vous êtes tous couchés à minuit deux, parce qu'il faut jamais abuser des bonnes choses.

4 commentaires:

  1. J'aime l'animorph-kangourou qui sommeille en toi ! Ca existe en peluche produit dérivé Copyright Tindomerel ?

    Bonne année à toi aussi ! Que la paix gagne ton petit coeur et règne sur la Terre ! (d'humeur pacififiste).

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année ! je te souhaite plein d'inspiration pour remplir vite vite les pages du ton bloug !!

    RépondreSupprimer
  3. Tu m'as bien fait rire, qurtout pour le coup du kangourou ! Bonne année à toi !

    RépondreSupprimer