vendredi 2 janvier 2009


(Bonjour, je m'appelle Charlotte, mon passe-temps c'est de mettre ma tête dans des bols à motifs chinois. Toi aussi, passe à Incroyable Talent)



En 2008, j'ai rencontré des gens chelou, j'ai fait des trucs chelou, j'ai rempli des carnets à conneries.


Je suis retournée en Russie et c'était génial, je suis allée en Pologne et c'était presque encore mieux.
J'ai retrouvé ma bibliothèque d'été, et j'ai passé un mois à dire "Kein Blitz und bitte die Bilder nicht touchen" dans un musée froid.


Je me suis rapproprié ma chambre de Colmar et ma ville de Strasbourg, je suis devenue fainéante tellement j'ai aucune distance à parcourir sur mon fidèle El Mocho.

J'ai presque tacitement emménagé avec Professeur Flaxou même s'il n'est pas encore chez moi tous les jours (mais attendez le semestre prochain, je lui ai offert une console à mettre chez moi pour qu'il s'ennuie moins).


J'ai dit au revoir à deux amies, pour des raisons d'éloignement (géographique ou psychologique) et j'attends avec impatience le retour d'une québécoise/alsacienne/bas-alpine au bercail strasbourgeois.

J'ai presque passé mes partiels, et j'ai signé pour passer un an au fin fond de l'Écosse, à donner des cours de français à des mômes sous la pluie, dans un château hanté (y'a pas d'écoles en Écosse, c'est que des châteaux hantés partout).


Je suis allée en boîte et j'ai dansé jusqu'à quatre heures du matin
, que se passe-t-il Michel Drucker ? C'est le dieu du Red Bull qui avait dû envahir mon corps parce que d'habitude, à vingt-deux heures, c'est rideau et bonne nuit mamie zombie. Comme quoi ça peut servir de boire un truc qui ait un goût aussi profondément dégueulasse. (entre les gens qui aiment le Red Bull et moi, c'est plus un mur, c'est un fossé, c'est une faille tectonique d'incompréhension)


J'ai survécu à une gastro qui s'est déclarée le 29 décembre, les boules. J'ai passé tout mon deux-jours-avant-nouvel-an à vomir dans les toilettes, le lavabo, un seau, mon verre d'eau, un peu tout ce qui passait pas loin aussi. C'était deux jours de chiotte (au sens propre AHAHA) mais le timing était on ne peut mieux choisi.


Toi aussi, après les fêtes, perds trois kilos en deux jours !
Le vrai régime des stars enfin divulgué au grand public ! (garanti presque sans aucune douleur, à part quand tu te mets à vomir du sang, à ce moment-là ce serait bien d'arrêter même si tu ne rentres toujours pas dans ta robe de Nouvel An, jeune grosse)


J'ai fêté Nouvel An chez moi et j'en ai même pas profité pour boire tellement j'avais peur que des gens se mettent à vomir sur le tapis, merci l'endoctinement Mamantesque :


- Bon, je te laisse la maison, mais ce sera exactement les mêmes règles que quand ta soeur a fêté Nouvel An 2000 ici avec ses copains.
- Euh, mais elle avait 16 ans, et tous ses potes en avaient 15.
- Oui ben tes amis c'est pareil, fais pas ta grande.

Je fais pas ma grande, c'est juste qu'on avait 23 ans de moyenne d'âge et que personne n'a vomi, arraché un bout de barrière, ou jeté des mégots de joints sur la pelouse de notre mètre carré de jardin, comme au nouvel an 2000. Personne n'est allé en prison non plus, et ça c'est chouette.


Bon, y'a eu un petit incident im
pliquant des gens, des stylos Bic et le tout nouveau canapé, mais K2R est notre ami, et donc il ne s'est rien passé (geste de Jedi).

Y'a aussi eu le gros con de l'entreprise d'en face qui est venu nous surveiller quand on pétait des pétards (achetés en France cette fois-ci) sur son parking et qui a tourné comme un chacal autour de nous d'un air ouais ouais che fous ai à l'oeil. Il avait peur de quoi, qu'on foute le feu à son entrepôt en béton avec nos claque-doigts ? Gros con. Peut-être qu'il avait peur qu'on brûle son Hummer de huit mètres de haut qu'il gare sur trois places de parking et qu'il laisse tourner pendant des heures on sait pas trop pourquoi, peut-être il a juste envie de dire aux passants eh regardez je crame de l'essence alors que c'est trop cher, la classe. Gros con.


Mais c'était un chouette Nouvel An.


Et c'était une chouette année.


J'ai hâte de voir ce que celle-ci me réserve. Avec plus d'épreuves à affronter, loin de ma famille, de mes amis, et loin de ma maison.

Mais toujours avec vous.


Bonne année 2009 à tous.

7 commentaires:

  1. C'est moche les hummers. Gros con qui n'a pas de gout.

    RépondreSupprimer
  2. pouf pouf tagada bonne année ! Un tas de thune (quoi matérialiste ? C'est la crise !) et puis de l'inspiration pour faire des articles qui claquent plus fort que les pétards ! (mais j'admet qu'un article aura un peu de mal à defoncer la voiture de ton voisin, donc garde un peu d'inspiration pour les cocktail molotov, et il faudrais censurer mon commentaires parce que j'ai dit coktail molotov et la CIA (à moins que ce ne soit le FBI) va te reprérer avec leurs système de mots clés ultra sophystiqué et va te jeter en prison comme une gueuse, et ce sera ma faute, PARDOOOOOON, désolé !

    Et puis bonne année quand même. Hein.

    (remarque qu'en prison, c'est probablement une bonne manière de perdre du poid, après tomber dans un ravin profond de la jungle papouasienne et se nourrire d'insecte et de racine en attendant peter jackson qui viens te secourir.)

    Hem bref, bonané, bonsarticles, tout ca tout ca =D

    RépondreSupprimer
  3. Bonne année en retard! :D En espérant qu'en 2009 tu continues à nous écrire de beaaauuux et chouettes articles, toujours aussi drôles et bien écrits!

    RépondreSupprimer
  4. Bon, hem, je suis un peu une nouvelle venue mais voilà. Je cliquaillait un peu au hasard sur mon ordi quand, preuve ultime s'il en est que le hasard fait bien les choses, je suis finalement tombée sur ton blog. Et ça faisait super longtemps que je n'avais pas lu un blog comme ça, d'une traite, et je suis même allée voir l'ancien pour en avoir plus. Parce que ça fait plaisir d'entrer dans ton univers, c'est tout doux et tout rigolo, ça donne envie d'aller en Russie, de visiter Strasbourg et de rencontrer ton prof de Polonais. "Chroniques d'une bulle", c'est super bien trouvé, comme titre, d'ailleurs. C'est l'histoire de tous les jours d'un monde bien particulier, et sans non plus tomber dans le "waah t'es trop forte chuis morte de rire", franchement, franchement, je suis bien contente d'avoir atterri ici. Tout ça pour dire peu de choses, mais j'avais juste envie de t'avertir que voilà, maintenant, je suis une fidèle lectrice, fraîchement convertie certes, mais je suis bien capable de m'incruster dans tes statistiques. En tout cas, je te souhaite une bonne année et une très bonne continuation ! (Enfin, tu n'as pas vraiment besoin qu'on te le dise, remarque...) ;)

    RépondreSupprimer
  5. Désolée pour le triple affichage, je t'ai peut-être fait une fausse joie, c'est juste que je suis une quiche en informatique et je me suis acharnée sur le bouton "publier" comme une dingue.

    RépondreSupprimer
  6. Je te souhaite une très bonne année 2009 ! J'espère qu'elle te sera pleine de joies, que j'aurai grand plaisir à lire sur ton blog, qui est une vraie gourmandise de lecture. J'aime beaucoup ton style, et je t'encourage à continuer ! Et aussi bon courage en Ecosse, j'espère que ça sera une chouette expérience.
    Byye !

    RépondreSupprimer
  7. Tes articles me font toujours autant rire!
    Et je suis d'accord pour le Red Bull qui a un goût de chewing gum barbe-à-papa chimique partiellement mastiqué. Dégueulasse.
    Dis, si t'es toujours en vacances, je suis chez mon père le week end prochain (du 16 au 18). Tiens moi au courant si on peut se voir.
    Au fait, tu as des nouvelles pour le job à l'étranger?

    Gros bisous,
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer